28 juin 2014

La FNO reste mobilisée pour la juste reconnaissance des compétences des orthophonistes salarié-e-s

Florence Ledoux-Le Ny et Elsa Wessbecher, respectivement Présidente  et Secrétaire du Syndicat Départemental des Orthophonistes du Bas-Rhin, ont obtenu une audience intersyndicale le 28 mars 2014 auprès de Mme Pantic, Directrice de Cabinet du Préfet. Elles étaient accompagnées de Christine Arcay, Responsable nationale de la filière orthophonie pour FO (secteur des services publics et de santé) et de Audrey-France Marcon, Secrétaire du Syndicat des Orthophonistes de la Région Alsace-Lorraine pour la FOF.
Elles ont présenté le refus unanime du projet de reclassement des orthophonistes de la fonction publique hospitalière à bac+3 : les orthophonistes ont présenté notre profession, notre pratique. Elles ont parlé des postes vacants en salariats, morcelés (quarts-temps, mi-temps...), de l'inégalité d'accès aux soins pour les patients, de la notion d'urgence (AVC, alimentation,...) à laquelle les orthophonistes salarié-e-s répondent.

Les courriers auprès des parlementaires ont trouvé écho : le député Armand Jung a interrogé Marisol Touraine à ce sujet. Cela a été repris dans les DNA du 18 mai 2014.

La FNO reste mobilisée pour la juste reconnaissance des orthophonistes salarié-e-s et de leurs compétences.
Des actions suivront à l'automne. 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire