13 juin 2011

Et si les filles n'étaient pas scolarisées, l'orthophonie existerait-elle?

Parce que je suis dotée d'une paire de X dans mon ADN, parce que mes lectures et mon éducation, (merci Papa, Maman, Mamie), ont façonné ma vision du monde, j'ai envie de vous faire part de l'action du journal Marie Claire en faveur de la scolarisation des petites filles.
Ben oui, Marie Claire....
Initiée, il y a 5 ans, "Toutes à l'école", permettait à 92 fillettes, au Cambodge, d'emprunter le chemin de l'école. 
Depuis l'année dernière, c'est la "Flamme Marie Claire" qui a pour but d'éclairer l'avenir des filles en Afghanistan en les menant elles aussi à l'école, dans un pays où seuls les garçons ont le droit à la scolarité, l'éducation; dans un pays dont les dirigeants ont dessiné pour leurs filles un avenir grillagé.
En tant qu'orthophoniste, il me semble tout à fait légitime de nous associer à cette initiative, car nous sommes, bien évidemment, par notre formation et nos compétences, légitimes pour initier, développer et faire suivre des actions contribuant à l'accès au "dire" et au "lire" .



1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer